Soutien à la prestation de services et plan d’action



Organisme client : Secrétariat à la politique linguistique. Mandat : La Stratégie 2016-2021 est fondée sur une approche partenariale impliquant plusieurs ministères et organismes (comité de coordination et de suivi — COSA). Conséquemment, le plan d’action devait se construire dans une logique collaborative, notamment pour la détermination des budgets alloués aux actions inscrites au plan d’action, la précision des objectifs et l’élaboration de certains indicateurs de résultats. Afin de faciliter les travaux avec ses partenaires, le Secrétariat a mandaté la firme Sogémap à produire une première version du plan d’action. Méthodologie : À partir d’une ébauche du plan d’action produite par le Secrétariat, Sogémap a structuré et organisé les renseignements afin de clarifier, d’une part, la démarche et, d’autre part, de rendre le plan d’action conforme aux attentes du Secrétariat du Conseil du trésor. Cette première version du plan d’action a été transmise aux partenaires ministériels afin qu’ils apportent des précisions à l’égard des actions pour lesquelles ils étaient identifiés comme responsables. Une fois que les partenaires ministériels ont fourni les renseignements, Sogémap a produit une version finale du plan d’action.
Organisme client : Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ). Mandat : Suivant l’adoption du projet de loi 139 regroupant l’Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse (OQWBJ), l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ) et l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ), le Secrétariat du Conseil du trésor demandait que LOJIQ produise un modèle d’affaires optimisé. LOJIQ a alors mandaté Sogémap pour le soutenir dans l’élaboration de ce modèle d’affaires. Méthodologie : La première étape du mandat consistait à établir ce que devait contenir un modèle d’affaires. Sogémap a donc proposé une table des matières et identifié les renseignements nécessaires à l’élaboration du document. La deuxième étape consistait à rédiger le modèle d’affaires. La rédaction s’est faite en collaboration avec différentes directions de LOJIQ. Le modèle d’affaires comprenait une présentation de la création de LOJIQ et de son évolution, une description de l’offre de services et de son fonctionnement et finalement, une proposition de cadre financier.
Organisme client : ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Mandat : À partir des renseignements recueillis dans les plans d’action, le mandat consistait à déterminer et analyser les moyens mis en œuvre dans le programme permettant d’appuyer l’action des commissions scolaires : dans les services d'accueil, de référence, de conseil et d'accompagnement (SARCA) auprès de la population âgée de 16 à 24 ans et dans l’adaptation des services de formation et d’accompagnement autres que ceux offerts dans le cadre des SARCA. Méthodologie : Codification des mesures mises en place dans le cadre du programme, rencontre des responsables du programme, analyse quantitative des données et rédaction d’un rapport sur le contenu des plans d’action.
Organisme client : Curateur public du Québec. Mandat : La direction de la planification du Curateur public du Québec a entrepris des travaux préparatoires en vue de réaliser la planification stratégique de l'organisme pour les années 2006-2010. La première phase de ces travaux préparatoires a consisté à mettre sur pied une séance de travail de deux jours avec les gestionnaires de l'organisme. Méthodologie : préparer la rencontre, rédiger un questionnaire pour les participants à la rencontre, animer la rencontre et     rédiger un document présentant les principaux constats sur les discussions qui ont eu lieu avec les gestionnaires.
Organisme client : Commission des partenaires du marché du travail. Mandat : Présenter un avis sur les implications du transfert de la gestion du Fonds national de formation de la main-d'œuvre. Cet avis devait préciser les règles d'imputabilité des unités administratives concernées et les principaux mécanismes à mettre en place pour réaliser le transfert de gestion. Méthodologie : Entrevues individuelles auprès de gestionnaires d'Emploi-Québec et de présidents de conseils régionaux des partenaires du marché du travail.


Organisme client : Agence universitaire de la Francophonie (AUF). Mandat : En novembre 2018, la firme de recherche Sogémap inc. avait soumis à l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) un état de la situation concernant la Politique d’évaluation des projets de l’organisation et de sa mise en œuvre. Le rapport a présenté une série de constats à l’égard de la Politique et a proposé des recommandations, notamment sur sa structure, son contenu et la rédaction d’un guide d’évaluation. Un an plus tard, l’AUF a mandaté Sogémap pour la soutenir dans la mise à jour de la Politique et la rédaction du guide d’évaluation. Méthodologie : Sogémap a proposé une démarche en deux étapes. La première consistait à identifier les éléments manquants à la Politique d’évaluation en vigueur, conformément au diagnostic réalisé en 2008. Au terme de cette étape, Sogémap a soumis une première version de la politique en reprenant les éléments de l’ancienne politique qui sont conformes et en indiquant à l’AUF les éléments manquants, en précisant la nature des renseignements à inclure. La deuxième étape a consisté à proposer un canevas pour la rédaction d’un guide d’évaluation.
Organisme client : Aide internationale pour l’enfance. Mandat : L’Aide internationale pour l’enfance (AIPE) entreprend une nouvelle démarche de planification stratégique. Pour ce faire, la directrice souhaitait insuffler un renouveau quant à la formulation des différents aspects liés à ses orientations stratégiques en vertu de la gestion par résultats. Ainsi, elle souhaitait avoir recours à un accompagnement et à un suivi permettant la transmission des connaissances sur les différents aspects que doit contenir une planification stratégique. Méthodologie : La démarche utilisée en est une de type hybride qui a consisté à offrir du temps de consultation pour soutenir l’AIPE dans la réalisation de certains éléments qui composent la planification stratégique et d’en développer d’autres notamment en ce qui a trait au suivi des activités et à la reddition de comptes auprès des partenaires financiers. Des rencontres ont notamment été organisées avec le personnel et les membres du conseil d’administration afin de les sensibiliser à la gestion axée sur les résultats, à l’implantation et aux avantages de la nouvelle planification stratégique. Des outils de gestions ont également été élaborés et des indicateurs ont été définis.
Organisme client : Agence universitaire de la Francophonie (AUF). Mandat : Avant de procéder à la mise à jour de sa Politique d’évaluation des projets, l’AUF souhaitait obtenir le point de vue d’un expert en évaluation de programme sur le contenu de sa politique et son application dans les pratiques d’évaluation au sein de son organisation. De façon plus précise, elle désirait obtenir un avis sur le contenu et la structure de la Politique pour assurer la mise en œuvre des pratiques évaluatives au sein de l’AUF, mais également pour que des propositions d’améliorations et d’ajustements lui soient soumises. Méthodologie : Une analyse de la Politique d’évaluation a d’abord été effectuée. Cette analyse a porté sur la conformité de la Politique à l’égard des règles habituelles en matière d’évaluation de programme, sa cohérence et son utilité. Dans un deuxième temps, un échantillon des rapports d’évaluation produits a été analysé afin de déterminer si les évaluations produites sont conformes à la démarche et aux exigences de la Politique. Finalement, dans un troisième temps, une analyse des principaux rapports de gestion de l’AUF a été effectuée afin de déterminer si l’organisation utilise les résultats des évaluations pour préparer ses rapports de gestion.


Organisme client : Service de la diversité et de l’inclusion sociale de la Ville de Montréal. Mandat : La Ville de Montréal souhaite développer une première véritable stratégie intégrée en matière de lutte contre les profilages racial et social. Le Service de la diversité et de l’inclusion sociale (SDIS) a donc été mandaté pour coordonner les efforts afin d’assurer l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation d’un plan permettant d’établir et de pérenniser une veille sur les enjeux et la bonification des initiatives municipales. Dans ce contexte, Sogémap a été mandaté pour accompagner le SDIS tout au long du processus d’élaboration du plan d’action et proposer un cadre de suivi et d’évaluation. Méthodologie : Dans le cadre de ce mandat, Sogémap a d’abord défini la logique d’intervention du plan d’action afin d’encadrer les travaux. Cette logique d’intervention comprenait une analyse de la raison d’être d’un tel plan d’action, les cibles, la clientèle à laquelle il s’adresse et les effets attendus pour les trois premières années. Ensuite, Sogémap a accompagné les représentants de la Ville dans l’identification et l’organisation des actions de même que dans la définition d’indicateurs de suivi et d’évaluation. Finalement, Sogémap a produit un cadre de suivi et d’évaluation comprenant une stratégie de mesure des indicateurs, les enjeux de l’évaluation et des questions auxquelles l’évaluation devra répondre une fois le plan d’action terminé.
Organisme client : Direction de la culture, des sports, des loisirs et du développement social, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Ville de Montréal. Mandat : Afin de planifier adéquatement le suivi et l’identification d’indicateurs nécessaires à la mesure d’impact des actions de son nouveau Plan d’action en développement social, l’arrondissement souhaitait développer rapidement les outils nécessaires à la collecte d’informations en offrant, aux membres du personnel des différentes directions, un accompagnement et des formations sur la mesure en suivi-évaluation. L’objectif était de permettre aux personnes concernées et aux partenaires de mieux comprendre le développement d’indicateurs et d’outils de mesure, de constater comment la mesure de suivi et évaluation peut s’appliquer aux programmes et projets assujettis aux différentes directions et, ultimement, de permettre à tous de s’approprier la démarche et d’avoir un langage commun sur le sujet. Méthodologie : Dans le cadre de ce mandat, la consultante de Sogémap a été appelée à collaborer avec l’équipe de travail de l’arrondissement, qui est composée de deux personnes et de partenaires internes et externes selon les différents sujets. Elle a analysé les documents en lien avec le plan d’action, former les membres des équipes de travail et accompagnée ceux-ci dans l’élaboration d’outils de suivi du plan d’action.
Organisme client : Service de la diversité sociale et des sports de la Ville de Montréal. Mandat : Le 20 août 2018, la Ville de Montréal annonçait qu’elle souhaitait se doter d’une politique de reconnaissance et de soutien des organismes communautaires montréalais. Par le fait même, la Ville précisait son intention de consulter les groupes à cet effet. Afin de préparer les consultations, le SDSS a mandaté la firme Sogémap pour développer un canevas de politique. Méthodologie : Afin de présenter un canevas de politique, une revue des politiques existantes a été réalisée auprès des arrondissements de la Ville de Montréal, des municipalités du Québec, des organismes publics, des fondations privées et de certaines villes à l’international. Par la suite, des rencontres ont été effectuées auprès du personnel de la Ville de Montréal, de représentants d’arrondissements, de fondations privées et d’associations d’organismes à but non lucratif. À la lumière des renseignements recueillis, un canevas de politique a été rédigé. Ce canevas comprenait les principaux thèmes que devait aborder la politique de même que la nature des renseignements que l’on devait y retrouver.
Organisme client : Ville de Gatineau Mandat : La Municipalité de Gatineau a mis en place ces dernières années trois plans d’action visant des clientèles spécifiques, soit les familles, les aînés et les personnes handicapées. Ces plans d’action arrivant à échéance le 31 décembre 2016, le mandat de Sogémap consistait à réaliser les consultations et identifier les priorités d’action du plan d’action. Méthodologie : Sogémap a réalisé une revue de la documentation, analysé les bilans des plans d’action antérieurs et mené des groupes de discussion auprès de représentants de clientèles cibles, des partenaires et des représentants des services municipaux.
Organisme client : Avenir d'enfants Mandat : Dans le cadre de ses activités d'évaluation, Avenir d'enfants souhaitait mener une récolte des effets pour connaître et documenter les retombées les plus significatives auxquelles ses différentes formes de soutien ont contribué, spécifiquement dans le cas de son soutien auprès des regroupements locaux de partenaires (RLP). La question d'évaluation générale qui devait orienter la récolte des effets était la suivante : quelles sont les retombées les plus significatives auxquelles les différentes formes de soutien déployées par Avenir d'enfants, auprès des RLP, ont contribué ? Méthodologie : Une consultation a été réalisée auprès de 20 regroupements répartis sur le territoire québécois. Dans chacun des regroupements, deux personnes ont été consultées dans le cadre d'une entrevue, soit le coordonnateur du regroupement et le représentant des partenaires. La méthode utilisée pour la collecte et l'analyse des renseignements est la récolte des effets (traduction libre de Outcome harvesting).
Organismes clients : Cégep de Saint-Jérôme et Avenir d’enfants Mandat : Au cours du processus d’évaluation du projet de diffusion du programme Jeux d’enfants, il est apparu que l’implantation du programme ne se faisait pas au même rythme dans toutes les régions du Québec. Au-delà des réalités régionales, il semblait y avoir des pratiques plus performantes que d’autres pour la diffusion du programme Jeux d’enfants. Devant ce constat, le comité de pilotage du projet a manifesté son intérêt à documenter les succès du projet de diffusion Jeux d’enfant. Méthodologie : L’approche méthodologique choisie est de nature qualitative. Elle avait pour objectif de documenter, de façon approfondie, la diffusion et l’implantation de Jeux d’enfants dans un minimum de trois régions qui ont réussi à former un nombre élevé d’intervenants. Il s’agit des régions de Québec, de la Montérégie et de Lanaudière. Pour chaque région, des entrevues ont été menées auprès de toutes les catégories de personnes impliquées dans la diffusion du programme Jeux d’enfants et dans le transfert de connaissance auprès des intervenants. Une fois les descriptions réalisées, nous avons effectué une analyse globale des différentes pratiques, de façon à identifier celles qui semblent avoir donné les meilleurs résultats, à indiquer les facteurs favorisant la mise en place de ces bonnes pratiques et à statuer sur la possibilité de les implanter dans d’autres territoires.

Organisme client : Commission scolaire des Grandes-Seigneuries.

Mandat : Fournir des informations quantitatives quant aux besoins de main-d’œuvre des employeurs du territoire desservi par la Commission scolaire et identifier les compétences que les employeurs considèrent comme les plus importantes à développer dans le cadre d’une démarche de formation continue. Méthodologie : Analyse et compilation des données d’Emploi-Québec et de l’Institut de la statistique du Québec sur les caractéristiques socioéconomiques du territoire de la commission scolaire et sur les besoins en main-d’œuvre des entreprises; entrevues en profondeur auprès d’intervenants socioéconomiques et de représentants de commissions scolaires qui ont participé à la mise sur pied de programme d’attestations d’études professionnelles (AEP); sondage auprès de 201 entreprises susceptibles d’embaucher une main-d’œuvre dont les qualifications professionnelles sont en lien avec les AEP accréditées.
Organisme client : Table d’éducation des adultes de l’Estrie. Mandat : Définir une clientèle cible et élaborer des moyens d’action pour relancer les inscriptions en alphabétisation. Méthodologie : Revue de la documentation traitant des besoins en alphabétisation, analyse des données sociodémographiques sur la population de la région, rencontre de personnes-ressources, organisation de groupes de discussion réunissant des enseignants en alphabétisation.
Organisme client : Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM). Mandat : Démontrer la faisabilité du projet sur le plan financier et déterminer les subventions gouvernementales nécessaires à sa réalisation. Méthodologie : Étude sur la nature des services qui devraient être offerts, prévisions quant au nombre de postes de travail nécessaires et présentation de projections financières.
Organisme client : Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM). Mandat : Soutenir le Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain dans sa démarche d’accréditation pour la création d’un centre de travail adapté. Méthodologie : Entrevues avec des intervenants agissant auprès de personnes qui ont une déficience visuelle, entrevues avec des personnes-ressources provenant du secteur des centres d’appels, entrevues avec des personnes ayant une déficience visuelle qui travaillent déjà dans des centres d’appels et consultation des données et des analyses disponibles au Québec en ce qui a trait aux centres d’appels.
Organisme client : L’Hirondelle. Mandat : établir les besoins des entreprises en termes de gestion de la diversité et donner des recommandations afin d’orienter l’offre de service de l’organisme L’Hirondelle. Méthodologie : enquête téléphonique auprès de 400 entreprises et présentation de recommandations.
Organisme client : Comité sectoriel de main-d’œuvre du commerce de détail. Mandat : réaliser une étude permettant d’évaluer la pertinence d’offrir aux entreprises du secteur du commerce de détail des services liés à l’embauche et au recrutement de personnel qualifié, analyser les services de placement existants et définir les étapes nécessaires à la mise en place de services d’emploi. Méthodologie : enquête téléphonique auprès de 500 entreprises du secteur du commerce de détail, entrevues individuelles auprès d’organismes publics et d’entreprises offrant des services de placement et identification des services de placement existants.
Organisme client : Atelier Mélisande inc. Mandat : Soutenir Atelier Mélisande inc. dans sa démarche en vue d’obtenir une accréditation comme centre de travail adapté auprès de l’Office des personnes handicapées du Québec. Méthodologie : Description des services qui devraient être offerts, établissement du nombre de postes de travail nécessaires et réalisation de projections financières.
Organisme client : École de formation pour adultes Centre Saint-Michel Mandat : Déterminer les facteurs pouvant expliquer la diminution de la clientèle et proposer un plan de relance à la direction. Méthodologie : Entrevues avec des représentants de la direction et du corps professoral du Centre Saint-Michel, réalisation d’une enquête auprès de la clientèle, analyse et description des programmes de formation aux adultes offerts au Québec.
1075, rue Saint-Alexandre,
Longueuil QC J4H 3H2
Tél. : 450 670-8952   |  Téléc. : 450 670-0009
sogemap@sogemap.com